La transmission du savoir grec en Occident

Guillaume de Moerbeke, le Laur. Plut. 87.25 (Thémistius, in De an.) et la bibliothèque de Boniface VIII

Fabio Acerbi and Gudrun Vuillemin Diem

Regular price €49.50 (including 6% VAT) Sale

Edited volume - paperback

VIEW Edited volume - ebook

Mise au point définitive de l’épisode central de la transmission du savoir grec en Occident

Les relations entre la bibliothèque papale à la fin du XIIIe siècle et le célèbre traducteur Guillaume de Moerbeke constituent l’épisode central de la transmission du savoir grec en Occident. Ce livre présente une mise au point définitive de la question, en prenant comme cas d’étude une traduction de Moerbeke dont le modèle grec, actuellement conservé à Florence, faisait partie de la bibliothèque de pape Boniface VIII.

 


Liste des planches 
Remerciements 

1. Introduction

2. Analyse codicologique et paléographique du Laur. Plut. 87.25 
2.1 Contenu
2.2 Données codicologiques
2.3 Données paléographiques
2.4 Interventions postérieures sur les textes principaux
2.5 Histoire du codex 

3. La traduction par Moerbeke de la paraphrase de Thémistius du De anima : accords avec les leçons individuelles du Laur. Plut. 87.25 
3.1 Critère de choix des variantes 
3.2 Texte grec 
3.3 Texte latin 
3.4 Liste commentée des principaux accords entre des leçons individuelles du Laur. Plut. 87.25 et la traduction de Moerbeke 
3.5 Liste commentée des textes ou corrections dans le Laur. Plut. 87.25 qui, avant ou après correction, coïncident avec les leçons d’un autre témoin 
3.6 Conclusion : le Laur. Plut. 87.25 est le modèle grec de Moerbeke 

4. La traduction par Moerbeke de la paraphrase de Thémistius du De anima : écarts par rapport aux leçons individuelles du Laur. Plut. 87.25 

5. La traduction par Moerbeke de la paraphrase de Thémistius du De anima : écarts par rapport aux leçons que le Laur. Plut. 87.25 partage avec d’autres (voire tous les) témoins de la tradition grecque. Caractères de la traduction. 
5.1 Fautes de lecture, d’association, de conjecture
5.2 Omissions 
5.3 Ajouts 85
5.4 Traductions libres 86

6. La traduction par Moerbeke du commentaire de Jean Philopon sur le De anima d’Aristote et les fragments dans le Toletanus 47.12 
6.1 Texte 1
6.2 Texte 2
6.3 Texte 3
6.4 Remarques sur le modèle grec de Moerbeke 1

7. Le glossaire gréco-latin au f. 284r du Laur. Plut. 87.25 
7.1 Édition du glossaire
7.2 Commentaire 

8. La collection de manuscrits grecs de la bibliothèque papale à la fin du XIIIe siècle : une mise au point 
8.1 Données chronologiques de base et aperçu historiographique
8.2 Les inventaires de 1295 et 1311 de la bibliothèque papale : la structure des items ; discussion des données numériques
8.3 La composition de la bibliothèque de Boniface VIII
8.4 L’origine de la bibliothèque de Boniface VIII
8.5 Les superscriptiones latinae et la marque Anđ 
8.6 Identifications d’items de la bibliothèque de Boniface VIII 

Bibliographie 

Annexe 1. Le Laur. Plut. 87.25 : données codicologiques 
Annexe 2. Résumés tabulaires des données relatives aux manuscrits de la bibliothèque de Boniface VIII 

Planches 

Index des passages cités ou mentionnés 
Index des manuscrits 
Index des noms de personne ou d’ouvrages 
Index des lieux géographiques 

 

Format: Edited volume - paperback

Size: 234 × 156 × 15 mm

266 pages

ISBN: 9789462701694

Publication: April 03, 2019

Series: Mediaevalia Lovaniensia - Series 1-Studia 49

Languages: French

Stock item number: 127753

Fabio Acerbi is a CNRS researcher, UMR8167 "Orient et Méditerranée", Paris.
Gudrun Vuillemin-Diem (†) was research fellow at the Thomas-Institut, Universität Köln.
Acerbi’s and Vuillemin-Diem’s enquiry into Plut. 87.25 offers an example of a fruitful methodology of study whose basic premise is to consider a manuscript as a historical document with many values. One may examine the content of the manuscript, which illuminates the philosophical “acculturation” of medieval Latin Europe, particularly in the second half of the thirteenth century. The importance of Aristotle’s De anima and of the series of Greek and Arabic commentaries for the development of philosophical and theological discourse between the middle of the thirteenth century and the middle of the fourteenth century requires us to reconsider Moerbeke’s contribution in shaping a crucial part of the medieval Latin philosophical language. In this respect, the Florentine manuscript should be considered a relevant document for European intellectual history, providing the opportunity to study the translation activity of William of Moerbeke, improving our understanding of his role as a cultural mediator between the Greek philosophical world and Latin Europe. However, Acerbi’s and Vuillemin-Diem’s research adds a further perspective. The identification of the origin of Plut. 87.25, which was one of the manuscripts of the Greek collection of Boniface VIII, links it to the papal library, whose development was deeply involved in the political relations and diplomatic exchanges between Rome and Constantinople. These became a crucial ‘door’ by which philosophical culture entered into Latin Europe.
Riccardo Sacceti, BMCR 2020.06.32, https://bmcr.brynmawr.edu/2020/2020.06.32/